La location LMNP s’ouvre à différents types de possibilités. Vous pouvez soit louer un logement meublé dans une résidence de services, soit un logement meublé dans un immeuble traditionnel ou bien louer ou sous-louer une partie de votre habitation principale (excepté si la location du bien meublé est séparée de la maison du bailleur avec un accès privé).

Si le loyer de votre location lmnp ne dépasse pas 183€/m2 par an en Ile-de-France et 134€/m2 dans le reste de la France, vous pouvez alors être exonéré d’impôt.

La location LMNP est aussi possible auprès d’une clientèle qui n’élit pas domicile dans votre résidence principale, comme c’est le cas avec les chambres d’hôtes. Vos recettes tirées de cette activité locative sont exonérées d’impôt si le montant n’excède pas 760€ TTC dans l’année (cf. investissement LMNP).

Location LMNP : Les engagements à tenir

Afin de profiter pleinement des avantages de la location LMNP il est important de respecter quelques engagements pour éviter que l’avantage fiscal de ce statut soit remis en cause :

  • S’engager à louer le bien meublé à l’exploitant de l’établissement ou de la résidence au moins 9 ans.
  • Mettre le bien en location, dans le mois qui suit son acquisition, ou l’achèvement des travaux de l’immeuble.
  • En cas de changement de gestionnaire, vous avez un mois pour relouer à un nouvel exploitant de la résidence (voire 12 mois pour certains cas de défaillance du gestionnaire).
  • Si votre location lmnp se situe dans une résidence meublée, vous pouvez l’occuper 8 semaines par an selon les termes du bail établi avec le gestionnaire du bien.
  • À part pour les résidences de service du type tourisme ou affaire, le logement meublé loué doit être la résidence principale du locataire.
  • Les loyers perçus en location meublée se sont pas considérés comme des revenus fonciers, mais comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Vous devrez choisir entre le régime fiscal en micro-bic ou en statut réel, selon le montant de vos revenus locatifs.

Location LMNP : les avantages

Vous n’avez pas de plafonds de ressources ou de loyers à respecter comme c’est souvent le cas pour des lois de défiscalisation (attention au bail lmnp).

A noter : Afin de louer facilement votre bien, choisissez des meubles contemporains et aménagez le logement comme si vous deviez y habiter vous-même.

Location LMNP : Quelles règles pour bien louer son logement ?

Que vous louiez votre bien comme résidence principale meublée ou non, vous devez respecter la même obligation en tant que bailleur : louer un logement décent. Il est aussi important de prendre en compte des règles de sécurité et de santé pour trouver un occupant pour sa location meublée :

  • L’obligation d’un logement décent : “est décent le logement qui ne laisse pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé et qui est doté des éléments le rendant conforme à l’usage d’habitation. Décret n02002 – 120 du 30/01/2002.
  • La superficie de la pièce à louer ne peut être inférieure à 9m2.
  • La hauteur sous plafond doit être au moins égale à 2m20.
  • Assurer au locataire un usage paisible du logement.

Pour bien louer sa location meublée il est aussi important de fixer un prix en accord avec la qualité du logement proposé et les prix du marché. Plus vous respecterez ces critères, plus vite votre bail LMNP sera signé rapidement :

  • Pour une location LMNP, il n’y a pas de plafonds de loyers ni de ressources. Depuis 1997, vous pouvez fixer librement le prix du loyer, seule la règle de l’offre et la demande vous aidera à fixer un prix en adéquation avec le marché.
  • Pour définir le loyer LMNP (et le bail lmnp), vous pouvez vous baser sur : la situation du bien, la qualité et l’âge du logement, la taille du bien, le niveau de prestations, le niveau de consommation énergétique du logement…

Pour en savoir plus :